Z.I. Petit Rechain 28 Avenue du Parc / B-4650 Chaîneux 087/31.34.71 087/31.08.45 info@moulan.be

Moulan - L’importance de la ventilation dans la lutte contre le COVID 19

L’importance de la ventilation dans la lutte contre le COVID 19

Une ventilation adéquate est nécessaire pour un environnement intérieur sain. Elle contribue également à réduire la transmission de virus tels que le COVID-19.

Le Conseil supérieur de la Santé a remis un avis sur la gestion de l’air : « La ventilation des espaces de vie : une des clés de voûte de la lutte contre le coronavirus ».

Il est établi que la diffusion du coronavirus via des aérosols joue un rôle important dans la transmission de l’infection virale au sein des espaces clos. Outre une contamination via des gouttelettes plus grosses, qui sont inhalées à courte distance, et par un contact indirect via des surfaces contaminées, les aérosols peuvent se diffuser dans l’espace, rester présents dans l’air durant des heures et s’accumuler dans cet espace.

Ces particules minuscules (généralement inférieures à 5 μm) pénètrent ensuite profondément dans les poumons et peuvent ainsi jouer un rôle important dans la propagation de maladies à distance (plus de 2 mètres). Si vous séjournez longtemps dans un espace mal ventilé en présence d’une personne contaminée, vous accroissez considérablement le risque d’être contaminé, même en respectant la distance de sécurité physique.

Le Conseil supérieur de la Santé donne quatre conseils pour lutter contre la propagation des aérosols.

1. Amenez un maximum d’air frais

L’approvisionnement en air frais et non contaminé vise à réduire la concentration de particules virales dans l’air.

Utilisez de préférence des systèmes de ventilation mécanique et optez pour 100 % d’air frais. Assurez-vous que l’air extérieur aspiré provient d’un endroit où le niveau de contamination de l’air est aussi faible que possible. Prévoyez au moins 50 m³ et de préférence 80 m³ d’air frais par heure et par personne.

S’il n’est pas possible d’installer un système de ventilation mécanique, gardez les fenêtres et les portes d’un côté du local ouvertes en permanence. C’est le seul moyen d’augmenter le débit de la ventilation. 

Limitez le nombre de personnes présentes afin que la concentration de CO2 reste inférieure à 800 ppm (le CO2 indique dans quelle mesure la qualité de l’air dans un espace clos est affectée par les personnes présentes, qui peuvent être porteuses du coronavirus).

Découvrir notre gamme ventilation

2. Désactivez la recirculation

Evitez de réutiliser l’air intérieur filtré. Les particules virales qui circulent dans les conduits d’évacuation d’air peuvent recirculer dans le circuit d’alimentation en air. C’est pourquoi il est préférable de faire passer tout le système à l’air frais pur et de désactiver la recirculation.

Si cela n’est pas possible, assurez la filtration nécessaire de l’air de recirculation. La meilleure solution consiste à purifier l’air de circulation par filtration centralisée. La filtration de l’air de circulation ne remplacera jamais une bonne ventilation. Au mieux, il s’agit d’une compensation partielle d’une ventilation insuffisante.

3. Prévoyez un entretien régulier

Assurez-vous que le système de ventilation et de climatisation est nettoyé à temps, que les filtres sont installés et remplacés correctement et que l’entretien et les contrôles sont dûment effectués… Un entretien minutieux est plus que jamais indispensable.

4. Attention aux autres systèmes de déplacement d’air

​Les systèmes de déplacement d’air autres que les systèmes de ventilation présentent un risque accru de dispersion des aérosols.

Le Conseil supérieur de la Santé déconseille leur utilisation. Si cela est inévitable, augmentez l’apport d’air frais de l’extérieur et ne dirigez jamais l’air provenant des appareils vers les personnes.

Dans le cas des souffleries d’air chaud ou des réchauffeurs d’air, il est recommandé d’augmenter l’apport d’air frais en ouvrant les fenêtres et les portes et d’éviter que les personnes se trouvent directement exposées au courant d’air chaud.
Les sèche-mains à air pulsé sont à exclure : ils contribuent à la production d’aérosols. Evitez à tout prix de les utiliser et remplacez les sèche-mains par des serviettes en papier jetables 

En conclusion

Il est nécessaire de prévoir une ventilation suffisante et régulière des locaux, soit par une ventilation naturelle (par exemple, en ouvrant des fenêtres, des portes), soit par une ventilation mécanique.

Si nécessaire, le nombre de personnes à l’intérieur doit être réduit et une ventilation supplémentaire doit être assurée, en utilisant autant que possible de l’air frais provenant de l’extérieur.

Vous avez besoin de conseils sur la ventilation et le Covid-19 ?
 
Notre équipe commerciale se fera un plaisir de vous aider ! N’hésitez pas à nous contacter par email ou par téléphone

restez informés de notre actualité et nos promotions

Inscrivez-vous à notre newsletter